Contre la meulière

CONTRE LA MEULIÈRE

Contre la Meulière
Contre la Meulière
Contre la Meulière
Contre la Meulière
Contre la Meulière
Contre la Meulière
Contre la Meulière
Contre la Meulière
 
 
Extension d’une maison individuelle dans l’agglomération chartraine

Glissée dans l’espace étroit contre la maison mitoyenne puis s’épanouissant vers le jardin, cette extension en ossature bois réalisée dans l’agglomération chartraine réconcilie la maison de ville centenaire avec son environnement.

Etudes : 2011
Date des travaux : 2012

 

Réagencement

Le vaste séjour créé ouvre la maison vers le jardin dont l’accès est assuré par une terrasse à niveau avec l’intérieur. Une véritable entrée permet d’accueillir confortablement les visiteurs et libère les espaces de vie existants A l’intérieur de l’extension la conservation des façades anciennes en pierres meulières permet de créer un décor sans pareil aux espaces intérieurs. Les puits de lumière aménagés dans les volumes de l’extension permettent de maintenir l’éclairage naturel des pièces contre lesquelles s’adosse l’extension.

Matériaux biosourcés

Le plancher et les façades de l’extension sont réalisés en ossature bois avec utilisation de matériaux bio-sourcés. L’isolation est réalisée en ouate de cellulose soufflée. Les façades en bardage bois sont abritées par de larges débords de toit. Les clients ont opté pour un bardage peint en usine, dont la tenue dans le temps est garantie sans entretien.

Gabarit urbain

Compte-tenu des contraintes de mitoyenneté, le volume du projet est optimisé et exploite au maximum le gabarit autorisé par la réglementation urbaine. Chaque modulation est l’occasion d’apporter un peu plus de luminosité naturelle : verrière, imposte vitrée sur la grande baie, châssis horizontal à la jonction de 2 pentes de toiture…