Habiter le jardin

HABITER LE JARDIN

 
 
Habiter le jardin
Habiter le jardin
Habiter le jardin
Habiter le jardin
Extensions - Renovations
Habiter le jardin
Habiter le jardin
Habiter le jardin
Extension d’une maison de ville des années 1930 dans l’agglomération chartraine

La maison de ville dans son schéma d’origine présentait peu d’ouverture vers le jardin, mis à part un bow-window aux déperditions thermiques élevées. La maison sur sous-sol, surélévée par rapport au niveau extérieur, ne permettait aucune adaptation PMR des pièces de vie.

Le souhait de la cliente était d’avoir une pièce de vie généreuse, lumineuse, ouverte sur le jardin sans sacrifier au confort thermique d’hiver ou d’été.

Etudes : 2013
Date des travaux : 2014 / Chantier en site occupé avec phasage des travaux.

 

Bioclimatique

L’extension met à profit toutes les orientations possibles afin de bénéficier de la lumière naturelle en toutes saisons. De conception bioclimatique, les matériaux mis en œuvre dans la construction sont biosourcés au maximum. Les larges débords de toit évitent la surchauffe d’été et protègent la terrasse dans son ensemble.

Accessibilité

L’extension a permis de créer une unité de vie complète dans la continuité des pièces existantes tout en respectant les normes PMR. Outre le grand séjour créé en lien direct avec la cuisine existante et le petit salon, l’extension comprend une chambre et une salle d’eau aux normes d’accessibilité.
La différence de niveau entre le jardin et le RDC existant se trouve atténuée par la création de larges terrasses et coursives périphériques abritées. Enfin le projet a intégré la possibilité d’installer une rampe d’accès sur la façade avant.

Mise en valeur

A la demande du maître d’ouvrage, les quelques interventions mesurées ont permis de préserver le caractère ancien de la maison. Le petit salon bénéficie en particulier d’une cheminée à foyer fermé, fonctionnelle et moderne.

Témoignage

« Il y a 3 ans, pour l’extension d’une maison d’habitation ancienne, j’ai eu la chance d’avoir affaire à Emmanuelle BARRÉ de l’agence d’architecture B-A-Bo et croyez-moi je ne le regrette pas.
D’abord pour le choix des entreprises, pour leur sérieux et leur orientation sur les matériaux naturels, car une quidam comme moi était très démunie.
Pour le contact et l’écoute en vue de l’élaboration pas à pas de l’ouvrage, en fonction de mes souhaits exprimés en clair mais pas définis matériellement par mon incompétence.
Pour le suivi régulier, assidu et précis des travaux.
Le résultat me ravit et fait l’unanimité de mes proches qui en bénéficient »